Projet Parlons-Basket

Parlons-Basket est un site médiatique spécialisé dans le sport proposant aujourd'hui à des millions de lecteur un contenu exclusif et exceptionnel.

Problématique initiale

De part l'historique du site, et les nombreuses mains dans lesquelles le site est passé, de nombreuses anomalies structurelles étaient présentes et provoquaient de nombreux ralentissements, mais aussi des pénalités financières importantes pour le client.

Causes associées :

  • Anomalies d'affichage et intégration de formats publicitaires conflictuels, générant alors des pénalités de revenus.
  • Surcharge d'utilisation de la base de données, provoquant de fort ralentissements d'interface pour les rédacteurs.
  • Les modifications de code se faisaient directement en production, augmentant les risques d'erreurs critiques et donc l'impossibilité pour les visiteurs de lire les articles.

Refonte complète de l'architecture

Nous avons repris l'ensemble des éléments indispensable pour un référencement optimal et éliminé toutes les lacunes du site, en :

  • Supprimant les plugins inutiles ou impactant les performances
  • Créant un thème sur-mesure pour qu'il corresponde au branding
  • Repensant l'exploitation de la base de données en partant de zéro
  • Nettoyant les fichiers compromis du noyau

Le thème est maintenant hébergé sur un système de versioning de code permettant de conserver un historique précis des évolutions apportées au site. De plus, le client était en mesure de suivre l'avancement du projet en toute sérénité.

Voici un exemple du processus de déploiement automatique en trois étapes (tests, assemblage et déploiement).

Grâce à cette gestion du site, et depuis sa mise en place, les erreurs critiques sur l'environnement de production sont inexistantes.

Le thème est également accompagné de plugins permettant d'améliorer les performances de chargement et la simplification du métier de rédaction.

Optimisation du trafic

Pendant les heures de pointe, nos systèmes de monitoring ont relevé une bande passante pouvant dépasser 100 mb/s entre le moteur applicatif et la base de données. A titre de comparaison, la bande passante entre le moteur et internet était dix fois plus faible, même en n'ayant pas exclu les ressources importantes, telles que les images.

Cette incohérence est en général liée à la démultiplication des requêtes pour une même ressource, voire la récupération abusive de données inutiles à la génération des pages. De nombreuses causes ont été relevées :

  • Plugins non optimisés pour pour un trafic d'envergure
  • Base de données remplie de données obsolètes suite à des installations/désinstallations de plugins ne réalisant pas de nettoyage.
  • Surcharge des métadonnées d'articles ou des options avec l'option autoload=true

Nous avons donc réalisé un grand nettoyage en base de données afin de redonner une nouvelle jeunesse à l'installation logicielle ce qui a permis de diviser par 10 la consommation de bande-passante. Au delà des gains en performances, c'est aussi un geste pour la planète !